Décryptage de l’émission de France 3 (11 février 2009)



Dans un souci de pédagogie et de transparence, des experts du groupe se sont mobilisés pour apporter des réponses à quelques-unes des allégations de France 3.

Envoyer par mail Envoyer par mail

Mine à ciel ouvert de la Commanderie réaménagée - Vendée

Impact de la radioactivité sur les populations
Fiabilité des mesures réalisées
Boues et curage de lacs
Sécurité des sites protégés
Stockage de fûts radioactifs
Descendants radiologiques de l'uranium
Mesures et laboratoires indépendants
Eau potable de Limoges
La radioactivité en bref
Extrait de l’émission : « Alors cette porte s’ouvre absolument sans difficulté. Je prends une carte de crédit dans mon portefeuille, carte de crédit. Voilà, un site protégé. »

AREVA : AREVA s’engage à prendre toutes les dispositions pour remédier à ce dysfonctionnement dans les meilleurs délais.

Extrait de l’émission : la présentatrice interpelle le représentant du groupe. « Pourquoi certaines zones qui sont vraiment accessibles au public, aujourd’hui ne sont toujours pas clôturées, alors que vous avez clôturé d’autres zones ? »
 
AREVA : Pour des raisons de sécurité évidente, AREVA a clôturé les sites présentant un danger particulier au regard des caractéristiques  de ces sites (point d’eau, carrière,... )
Ce sont ces seules caractéristiques qui justifient la pose d’une clôture et non les caractéristiques radiologiques du site, celles-ci présentent une radioactivité inférieure à la norme sanitaire en vigueur.

Extrait de l’émission (Gueugnon) : La journaliste sous entend qu’AREVA a engagé des travaux en
raison de l’arrivée de l’équipe de télévision de France 3. « AREVA a fait installer un grillage quelques jours avant notre venue. »

AREVA : AREVA avait déjà installé par le passé un triple grillage barbelé sur ce site. Pour une meilleure intégration paysagère, à la demande de la Mairie et d’une association, AREVA a procédé au remplacement du grillage.

Impact de la radioactivité sur les populations
Fiabilité des mesures réalisées
Boues et curage de lacs
Sécurité des sites protégés
Stockage de fûts radioactifs
Descendants radiologiques de l'uranium
Mesures et laboratoires indépendants
Eau potable de Limoges
La radioactivité en bref

AREVA poursuit la surveillance scrupuleuse des anciens sites miniers dans une logique de progrès continu. Le groupe continue par ailleurs d’informer le public sur cette activité, notamment à travers les nombreuses structures locales d’échange que France 3 a délibérément omis d’évoquer (CLIS, GEP…).


 
 
 
 
 

Communiqué de
presse

12/02/2009 - "Mise au point sur la gestion des anciens sites miniers français d’uranium par AREVA"

Dossier

Réaménagement et suivi environnemental des anciennes mines d’uranium en France

Fiche thématique

En savoir plus sur la radioactivité (Parution 2005)